NOS VINS ROUGES

ICONOCLASTE – CUVÉE HUGO

La cuvée iconoclaste est née d’une idée bien peu bourguignonne : l’assemblage.

Dans notre région, passée maître dans la promotion des terroirs et des vinifications parcellaires, cette pratique est peu répandue dans les structures de petites tailles.

Et pourtant… Et si l’assemblage de différents terroirs pouvait donner un grand vin ? Chacun apportant pour l’un la minéralité et la structure tannique, pour l’autre la rondeur et la profondeur.

La cuvée Iconoclaste rouge, AOC Coteaux Bourguignons, est un assemblage de 2 cépages, le Pinot noir (50%) et le Gamay (50%) et de 2 terroirs. Le terroir des Hautes-côtes de Nuits apporte la minéralité, cette touche calcaire rafraichissante. Le gamay de plaine amène une rondeur gouleyante et une densité intéressante.

Entièrement élevée en fûts sans bois neuf, cette cuvée surprend par sa richesse aromatique et sa puissance tout en restant gourmande et accessible. Un vrai vin de copains !

Accord des vins et garde

Temps de garde optimal : 1 à 6 ans.

Accord mets/vin : Volailles aux cèpes, Jambon Bellota, Côte de Bœuf à la fleur de sel.

Iconoclaste rouge.jpg
HCN Rouge 16.jpg
BOURGOGNE HAUTES CÔTES DE NUITS
 

Située sur des terroirs plus frais, plus en altitude, mais bénéficiant de belles expositions Est ou Sud, l’appellation Hautes Côtes de Nuits produit des vins rouges gourmands, pleins, avec une belle minéralité caractéristique.

Ce vin est issu de parcelles sélectionnées, conduites en vignes larges (2 à 3 mètres d’inter-rang), avec un enherbement contrôlé qui permet de maitriser la vigueur et l’érosion. De maturité légèrement plus tardive, il est récolté dans les derniers moments des vendanges. Géologiquement, la parcelle repose sur une dalle de calcaire relativement dur datant du Jurassique, sur lequel des alluvions et des éboulis de coteau ont formé un sol peu profond.

Avec une faible proportion de bois neuf, ce vin est toujours croquant, sur le fruit, avec une jolie structure modérément tannique mais une belle minéralité. Les fruits rouges dominent. Groseille, framboise mais également une touche de floral qui donne un nez ouvert, plaisant. La bouche est souple, les tanins sont modérés. La fin de bouche est légèrement crayeuse.

Accord des vins et garde

Temps de garde optimal : 1 à 6 ans

Accord mets et vin : Casse-croûte entre amis, Charcuterie, Cochon de lait caramélisé.

CÔTES DE NUITS-VILLAGE
 

Alors que l’appellation Côte de Nuits Villages s’étend sur 5 villages au sud et au nord de Nuits Saint Georges (Corgoloin, Comblanchien et Prissey, puis Brochon et Fixin), la parcelle sélectionnée se situe uniquement sur la commune de Corgoloin. Sur cette parcelle « Les chaillots » (les cailloux en patois), le sol est caillouteux, bien drainé, sur une couche calcaire du pliocène.

Le sol est entretenu par un labour du rang. Dans cette appellation méconnue au sein de la Côte de Nuits, les vins sont soyeux, avec une structure « Côte de Nuits » affirmée mais des tanins plus souple que le voisin Nuiton. Le vin est solaire, mûr avec de beaux arômes de fruits noirs. En bouche, les tanins sont souples, les arômes de fruits confiturés s’associent avec un boisé léger et une touche florale qui soutient la longueur. Une belle acidité équilibre cette bouche généreuse.

Accord des vins et garde

Temps de garde optimal : 2 à 8 ans

Accord mets et vin : Veau Orloff, Poulet de Bresse rôti, Cantal affiné.

CNV Rouge 15.jpg
IMG_0551 ter.jpg
NUITS-SAINT-GEORGES
 

A Nuits-Saint-Georges, les terroirs sont très différents selon que l’on se trouve au nord ou au sud de la ville. La parcelle « Les Brûlées » est située dans la partie sud, non loin du célèbre Premier cru « Les Saint-Georges », dans des terrains profonds d’éboulis calcaires sur un terroir du Jurassique. Les vignes datent de 1924 à 1988.

La vigne est labourée, sans utilisation d’herbicide ni de pesticide de synthèse.

Élevé avec environ 30% de bois neuf, chauffe moyenne-longue, ce Nuits-Saint-Georges exprime sa puissance et sa minéralité, typiques de cette appellation. Il existe un bel équilibre entre les tanins, la fraîcheur et le gras. Le nez est ouvert, la bouche puissante et la finale longue, sur des arômes légers de vanille et fruits rouges.

Accord des vins et garde

Temps de garde optimal : 3 à 10 ans

Accord mets et vin : Côte de bœuf Black Angus, Canette rôtie au miel, Comté affiné.

GEVREY-CHAMBERTIN
 

L’appellation Gevrey-Chambertin est caractérisée par ses vins denses, élégants, profonds avec des tanins puissants mais pas agressifs. Ici les raisins viennent d’une vigne en bas de pente, sur un sol calcaire du Jurassique recouvert de colluvions marno-calcaires provenant de la combe de Lavaux. Ces sols profonds mais graveleux donnent des vins avec beaucoup de corps.

Ici également, le sol est labouré, ce qui évite d’avoir à utiliser les herbicides.

Élevé avec peu de bois neuf (20%), notre Gevrey-Chambertin est représentatif de son terroir. Plein, expressif au nez, sa bouche est dense mais accessible. L’équilibre en bouche et une jolie acidité lui confèrent une belle longueur. Le vin exprime un joli bouquet d’épices douces, de fruits rouges mûrs et de notes florales rafraîchissantes. La matière est présente mais subtile.

Accord des vins et garde

Temps de garde optimal : 3 à 10 ans

Accord mets et vin : Magrets de canard, Cuisse de chevreuil aux airelles, Epoisses.

Gevrey-chambertin 14.jpg
Pommard.jpg
POMMARD

Cette cuvée est issue d’un assemblage de plusieurs parcelles de Pommard. Ces parcelles sont réparties entre le bas du village de Pommard, sur un terroir d’alluvions argileuses profondes, sur un socle du Jurassique. Ces sols profonds apportent la matière et le « fond » classique des Pommard, et des parcelles plus en hauteur, aux sols moins profonds, apportent une belle minéralité et des tanins expressifs.

Les parcelles sont labourées pendant la saison pour éviter la concurrence de l'herbe, puis laissées enherbées durant tout l’hiver pour permettre aux sols de se régénérer et de vivre. Selon la vigueur de la vigne et le climat de l'année, un enherbement contrôlé dans le rang peut être réalisé afin d'établir une légère concurrence nutritionnelle avec le cep.

Élevé avec environ 20% de bois neuf, cette cuvée se veut élégante et cherche à ne pas tomber dans la caricature d’un Pommard trop lourd, dense et tannique. Si la structure est bien là, elle est équilibrée par une élégante acidité et un côté floral, aérien qui relève l’ensemble. Le nez est sur les fruits mûrs, fraise, cerise griotte, et la bouche se poursuit avec les fruits toujours, mais également des épices et une pointe de boisé.

Accord des vins et garde

Temps de garde optimal : 5 à 10 ans

Accord mets et vin : Coq au vin, Civet de sanglier, vieux Cantal ou Parmesan.

VOLNAY 1ER CRU « SANTENOTS »
 

Cette cuvée est issue de plusieurs parcelles réparties dans les  Santenots du dessous. Ce climat repose sur des sols calcaires, mais recouverts de colluvions plus profondes que dans les Santenots du milieu.

Les parcelles sont labourées pendant la saison pour éviter la concurrence de l'herbe, puis laissées enherbées durant tout l’hiver pour permettre aux sols de se régénérer et de vivre. Selon la vigueur, un enherbement contrôlé dans le rang peut être réalisé.

A la dégustation, cette cuvée justifie bien sa réputation au sein des crus de Volnay : élégance, raffinement mêlés à la structure et à la longueur. Ce vin, aérien et ouvert, saura séduire les femmes et les hommes, n’en déplaise aux a priori sur les vins « féminins »…

Accord des vins et garde

Temps de garde optimal : 5 à 15 ans

Accord mets et vin : Poulet sauce époisses, Poulet Gaston Gérard, Tartare de thon, Bar en sauce.

Volnay 1er cru Santenots.jpg
Nuits Saint Georges 1er cru Les Pruliers
NUITS-SAINT-GEORGES 1ER CRU « LES PRULIERS »
 

Cru mesurant un peu plus de 7 hectares, il doit son nom à la probable présence ancienne de pruniers sur son sol. Sans doute même ceux-ci étaient ils sur le climat tout au long de sa mise en culture car le passé non enseigne que les petits arbustes fructifères étaient plantés et entretenus dans les bouts de rangs, proches des murgers de pierres, des cadoles - maisonnettes de pierres sèches servant d'abris ou de remises - ou aux limites des parcelles... pour subvenir aux besoins des vignerons.


Ce terroir est positionné dans une zone pentue orientée à l'Est et placée sur des sols bruns, collants et argileux présentant de grosses dalles de calcaire affleurantes. Les vins sont puissants, assez austères et demandent en long vieillissement lorsqu'ils sont issus de millésimes de haute qualité mais ils préservent une naturelle tension qui leur confère un aspect altier fort séduisant.  


Les saveurs sont intenses, pruneaux, mûre et ce côté athlétique et fringuant qui souligne les arômes au cours de très longues finales. Les arômes variétaux tracent fort peu dans ce cru tellurique à  forte énergie interne. Les Pruliers possèdent quelques ressemblances stylistiques avec les Renardes de Corton et les Pezerolles de Pommard... Ce cru de Nuits possède un caractère puissant et altier et toujours une plénitude qui le positionne sans aucun doute dans les cinq meilleurs premiers crus de la commune.

La vigne est labourée, sans utilisation d’herbicide, ni de pesticides de synthèse.

Élevé avec 30% de bois neuf, ce Nuits-Saint-Georges 1er cru exprime une élégance et un raffinement exceptionnel. Noble, racé, il associe complexité aromatique, minéralité crayeuse et longueur en bouche.

Accord des vins et garde

Temps de garde optimal : 5 à 15 ans

Accord mets et vin : Bécasse rôtie, Bœuf bourguignon, Canard aux cerises, Fromage de Cîteaux.

CORTON GRAND CRU « RENARDES »
 

Situé sur la commune d’Aloxe-Corton, cette cuvée est le sommet de la gamme. Le climat « Les Renardes » est le climat qui touche la commune de Ladoix-Serrigny, encadré des célèbres « Bressandes » et « Clos du Roi ». Jouissant d’une magnifique exposition sud-est, situé sur une pente qui s’adoucit, ce climat repose sur un sol argilo-calcaire datant du Jurassique, moyennement profond, caillouteux, marqué par des argiles à larges feuillets. Il mûrit toujours bien et ne souffre que peu souvent de la pourriture.  

Cette vigne de plus de 50 ans est labourée et cultivée sans herbicides ni pesticides de synthèse.

C'est le plus racé et le plus personnel des crus de la montagne de Corton. Une capacité de garde qui le place dans les crus les plus inoxydables de Bourgogne. Sauvage et fumé il est dense et demande un peu de temps avant de se livrer. Des arômes intenses de cerise avec des notes épicées. Ce vin fabuleux est très fuité dans sa jeunesse et devient très complexe après une décennie de maturité. Il vous apportera une expérience unique avec une sensation de puissante sensibilité qui restera dans votre bouche longtemps après la dernière gorgée.

Accord des vins et garde

Temps de garde optimal : 6 à 20 ans

Accord mets et vin : Civet de lièvre, Faisan farci, Poularde à la Souvarov, Epoisses, Soumaintrain.

Corton Grand Cru Les renardes 15.jpg

© 2018 Maison Arnaud Boué.